2008/06/08

Mes outils web 2.0

J'ai participé récemment au 2è apéro des Facebookers du Pays Basque au restaurant Le spot de la technopôle Izarbel de Bidart.

Je n'ai jamais vraiment accroché à Facebook. Seulement, plutôt que de critiquer ce réseau social, j'ai décidé d'essayer de comprendre à quoi ça peut servir ou du moins comment les autres l'utilisent.
De plus, la notion de réseau me parle depuis de nombreuses années ; J'entend encore Juliette Bergouignan nous préconiser "la nécessité de créer un carnet d'adresses" lorsque je fréquentais les bancs de l'IUT Tech. de Co. de Bayonne. Cela m'a bien servi depuis et ouvert de nombreuses portes tant profesionnelles que personnelles.

Me voilà donc ré-inscrit à Facebook et en quelques semaines d'utilisation, je ne suis toujours pas vraiment convaincu de la réelle utilité de cet outil. Mais, je peux au moins lui reconnaître une chose : en peu de temps, j'ai déjà pu passer rapidement du réseau virtuel au concret.
Pour ne citer qu'un seul exemple, lors de cet apéro/repas, j'ai rencontré Jr Rossi, le responsable de l'agenda des soirées de la côte basque Night events 64. Cela m'a permis de répertorier toute une série de Dj du coin dans mon autre blog, Kalapita l'annuaire de la musique au Pays Basque.
En une soirée, mon réseau musique local s'est donc pas mal agrandi.

Christophe Bouquin disait ce jour là que Facebook est pratique quand on en a une utilisation professionnelle ou associative. Je suis assez d'accord avec lui. Je n'accroche pas du tout à la dimension ludique de ce réseau social : les applications soi-disantes "funny" ne manquent pas et je ne compte pas toutes les invitations à ajouter l'une d'elles que j'ai décliné. Quelle perte de temps à mon sens.
Alors, pour donner malgré tout, à mon tour, un sens pratique à Facebook, je répond à un post de Henri Lapeyre, un convaincu celui là des bienfaits de facebook et plus généralement des outils web 2.0

Voici les outils web 2.0 que j'utilise plus ou moins régulièrement au mois de juin 2008 et à quoi ils me servent.

FIREFOX est mon navigateur et je l'utilise dans sa version en langue basque.

BLOGGER m'a fourni une solution simple et intuitive pour créer mon blog Kalapita et garder ainsi à jour les centaines de coordonnées de musiciens locaux que j'avais collecté durant mes années de travail dans le milieu associatif. Je le recommande aux nuls en langage informatique qui veulent créer un site web sommaire. C'est aussi l'hébergeur de ce blog.

FACEBOOK est mon réseau social semi-professionnel qui me permet d'agrandir mon carnet d'adresses et d'apprendre à connaître la communauté de facebookers liés au Pays Basque.

MYSPACE est le réseau social musical qui m'a permis de faire mon cv de musicien sous le pseudo ttirritt, de découvrir des musiciens du monde entier (voir mes "amis" dans ma page myspace) et des dizaines de groupes de musique du coin qui sont d'ailleurs également présents dans les amis de la page myspace de Kalapita.

NETVIBES est mon agrégateur de flux RSS et me sert d'une part, à faire de la veille thématique (je suis par exemple l'actualité du tourisme en France) dans mon utilisation privée et d'autre part, dans mon utilisation publique, à compiler les sites web, les contenus numériques (vidéos, podcast, sons, etc...), les actualités liés à mon projet de création de chambres et table d'hôte en Pays Basque intérieur. Je partage ainsi une bonne partie des liens que j'ai trouvé lors de mes navigations sur le web.

SKYPE est mon téléphone sur internet qui m'offrira la possibilité de parler des heures gratuitement avec mes amis lorsqu'ils auront créé leur compte gratuit... à bon entendeur.

NEUF GIGA de mémoire virtuelle qui m'aide à partager des contenus numériques volumineux (photos, musiques, etc...) avec mon carnet d'adresses lorsque ma boîte mail est trop petite pour le faire.

DAILYMOTION me permet de partager mes vidéos quelque soit leur poids depuis que je suis devenu dailymotion maker. C'est facile à obtenir et c'est bien pratique. La fonction playlist me sert pas mal aussi.

YOU TUBE limite le poids de mes vidéos mais jusqu'à maintenant, c'est là que je trouve la majorité des vidéos que je cherche donc je continue à l'utiliser, surtout pour les playlists. Je n'exploite pas trop son côté réseau social (idem pour Dailymotion).

PICASA est ma solution de facilité (j'ai un compte google) provisoire pour partager certains de mes albums photos. Pas vraiment rapide ni très simple, c'est quand même pratique.

PODEMUS est la plateforme d'édition podcast que j'ai choisi pour me lancer dans le podcasting... ça viendra, ça viendra.

LASTFM me permet de découvrir de nouveaux artistes avec sa webradio qui fonctionne de proche en proche. J'utilise aussi le player qui diffuse ma playlist favorite.

DEEZER est le service de musique à la demande gratuite et illimitée qui me donne la possibilité d'écouter un disque dans son intégralité avant de l'acheter. Ce service semble avoir les mêmes fonctionnalités que Lastfm mais je n'ai pas eu le temps de les explorer.

JIWA m'offre sensiblement les mêmes fonctionnalités si ce n'est que le catalogue d'artistes semble être un peu différent de celui de Deezer (l'un m'aide à compléter l'autre).

JAMENDO est ma ressource en musique libre (de droit et de téléchargement). J'y découvre des centaines d'artistes de toute l'Europe.

SECOND LIFE est ce fameux monde virtuel dont beaucoup se font l'écho et qui ne m'a pas encore suffisamment convaincu pour que je l'utilise régulièrement. Je poursuis malgré tout son exploration petit à petit.

WIKIPEDIA est l'encyclopédie libre que j'utilise pour mes recherches diverses et variées.

HOAXBUSTER est mon moyen pour savoir si tel ou tel mail que je reçois est un canular ou pas.


Enfin, voici deux sites qui me semblent incontournables lorsque l'on veut découvrir les gens qui vivent autour de nous au Pays Basque.

RADIOKULTURA est la webradio bilingue (français et basque) que j'écoute en priorité parce qu'elle donne la parole à tous ceux qui vivent au Pays Basque sans distinction.

KANALDUDE est la webtélé que je regarde chaque semaine (3 reportages par semaine) pour les mêmes raisons.

3 commentaires:

batmantxo a dit…

Egun hon, erran duk Firefox euskaraz erabilten hila, nik ere baliatzen diat bena frantxesezkoa; erraiten ahal deitaka nola utzuli, otoi
Adio eta esker mila aintzinetk
(zinezko blog ederra)

Ttirritt a dit…

Batmantxo,

Hau duk helbidea : http://www.librezale.org/mozilla/

Izan untsa

web gunea a dit…

eginik, mil esker eta beste aldi bat arte...
Txau txau